6. Une clé essentielle : favoriser la Vie à tout prix !

par | Mar 19, 2020 | Chapitre

Chapitre 6

 

Une clé essentielle : favoriser la Vie à tout prix !

Soutenir et nourrir le féminin pour qu’il retrouve sa confiance est une nécessité urgente ! Il est un phare, un guide de la connexion à la Vie, il en a une perception innée.

Je formule le vœu que chacun.e puisse se positionner dans son quotidien, dans sa vie personnelle, de façon très concrète. Il s’ensuivrait un effet de levier à l’échelle collective et cela pourrait contribuer à remettre en équilibre les énergies féminine et masculine sur Terre. Des décisions responsables et des faits comme sortir de contrats avec des employeurs abusifs, dire non à un amour toxique, partir d’une ambiance familiale destructrice, quitter un pays en guerre, se retirer de pratiques culturelles ou religieuses qui abîment les corps ou briment les esprits humains, les animaux, les végétaux…

 

Se questionner sur sa présence et son action : mon travail au final aide-t-il la vie ou favorise-t-il l’impuissance des individus ? L’ambiance de mon couple est-elle épanouissante ou enfermante ? Ma participation à tel groupe est-elle une contribution positive ou négative sur de nombreux autres ? Quelle décision dois-je prendre pour me protéger ou protéger ma famille, et aller vers mon plein épanouissement, que dois-je faire dès maintenant ?

Dans tout conflit, il nous faut utiliser notre discernement et bien garder à l’esprit que le féminin et le masculin se manifestent souvent de façon égotique ou sont le fruit d’un égarement. Leur noble place est de servir la Vie en ce qu’elle est sacrée. La performance, les chiffres, l’argent, les résultats sont des moyens qui ont été détournés et se sont érigés comme une finalité en soi, oubliant l’essentiel. D’autre part, jouer le rôle d’une éternelle victime ne sert aucunement la vie et encore moins la sienne.

Un raccourci simple et percutant : se poser UNE question essentielle …

La seule boussole possible et urgente pour chaque femme et chaque homme consiste à se poser systématiquement la même question : mon action, mon attitude, mon verbe, ma participation dans une synergie, ou mon absence d’action, de décision, quelle qu’elle soit, contribuent-ils à favoriser la Vie ou participent-ils à la maladie, au mal-être et à la mort ?

Votre coeur, le gardien de la vie sait !
Fermez les yeux, placez votre attention au niveau de votre coeur, inspirez et expirez profondément 3X fois et posez-vous la question? Si la réponse calme et claire est « ce qui est vécu est un cercle vicieux de non-vie, je participe à un processus qui mène à la maladie ou à la mort – la mienne ou celle d’autres individus » alors vous savez qu’une décision est à prendre.

 

Comment savoir si l’information provient du coeur intègre ? Lorsqu’elle révèle l’être, le libère ou le met en joie de façon sereine (et ce, même si la réponse est inconfortable), alors l’on sait que le cœur a parlé et non pas les émotions, qui peuvent nous tromper.

J’aime particulièrement la phrase suivante d’Eckhart Tolle « Un nouvel état de conscience émerge, nous avons assez souffert ». À mes yeux, cela signifie qu’avec le 21ème siècle, se forge la décision de l’humanité de ne plus contribuer à un système de souffrances, occupé à détruire les personnes et la planète. Mais qu’elle est belle cette échappée du conformisme ambiant qui nous murmure diaboliquement que « la vie est dure ! », que la réalité fait autorité et que nous devrions nous y soumettre !

Quelle réjouissance : célébrer la Vie qui nous relie et y contribuer par nos activités, nos relations, nos oui et nos non ! Rechercher ce qui met en joie, renoncer à ce qui cultive la maladie, le cynisme et la mort. Favoriser la créativité, l’expression de ce qui fait vibrer sa singularité au service d’un tout. Un bourgeon se demande-t-il si son éclosion va gêner l’éclosion d’un autre bourgeon ?

Plus nous serons nombreux à favoriser la vie sur cette planète, plus elle fleurira. Il ne s’agit pas d’être en guerre, il s’agit de faire un choix, celui de dire OUI à la vie, ce qui est différent…. Cette évolution est déjà en cours. Peut-être même grossirons-nous tous ensemble les rangs d’un nouveau mode de vie sur Terre ! Alors, qu’attendons-nous ? Aurons-nous la force ou le courage d’assumer cela ?